Accueil > Articles >Photographies

Photographies

Stand Panhard et Levassor lors du salon de Paris – 1901.

Stand Panhard et Levassor lors du salon de Paris – 1901.

 

L’invention de la photographie date de 1825, technique qui se démocratise et devient accessible au grand public dès 1839 avec l’apparition du daguerréotype, procédé positif permettant de fixer une image.

Par la suite, trois supports permettant de fixer une image coexistent :

  • le support papier, avec la réalisation en 1840 du premier tirage noir et blanc, puis l’arrivée de la couleur en 1862 grâce à l’invention de l’héliochromie.
  • le support en verre, qui apparaît en 1847 et se diffuse à un plus large public à partir de 1854. Sur ce support, la couleur se développe à partir de 1891.
  • le support cellulosique, avec le premier négatif en noir et blanc en 1889, puis le négatif en couleur dès 1939. Le positif voit le jour en 1930 grâce à l’invention de la diapositive.

Tous ces supports sont particulièrement sensibles à l’humidité, mais bénéficient d’une bonne durée de vie s’ils sont conservés dans un endroit sec et à des températures basses. La plaque de verre, particulièrement fragile, incite à une vigoureuse politique de numérisation pour éviter toutes manipulations.

Atelier de montage de châssis de Lille – 1899.

Atelier de montage de châssis de Lille – 1899.

Course de côte du mont Ventoux  – 1912

Course de côte du mont Ventoux – 1912