Accueil > Dossiers >1938 – 2018 : lancement de la Peugeot 202 vu par la presse interne de l’époque

1938 – 2018 : lancement de la Peugeot 202 vu par la presse interne de l’époque

Publié le 12 avril 2018

Intéressons-nous ce mois-ci à l’organe mensuel des Etablissements Peugeot dans le Département du Doubs, Le Trait d’Union Peugeot, dont les numéros de mars et avril-mai 1938 évoquent entre autres le lancement de la Peugeot 202.

Le Trait d’Union Peugeot n° 101

Le Trait d’Union Peugeot n° 101 – mars 1938 page 1

Le Trait d’Union Peugeot n° 101

Le Trait d’Union Peugeot n° 101 – mars 1938 page 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’étude de ce modèle et les essais sur circuits des premières maquettes débutent dès 1935. Principale nouveauté Peugeot de l’année 1938, la 202 succède à la 201 qu’elle perfectionne : châssis plus léger, carrosserie plus rigide, suspension souple du moteur… Inspirée du style « Fuseau Sochaux », elle reprend la ligne aérodynamique de la 402 dans un style plus compact : calandre ronde recouvrant deux projecteurs très rapprochés, roues arrière carénées, malle en queue de castor… Les trois chiffres au bas de la calandre étaient peints aux couleurs du drapeau national, rappel patriotique courant à cette époque.

Le Trait d’Union Peugeot n° 101

Le Trait d’Union Peugeot n° 102/103 – avril/mai 1938 page 1

Le Trait d’Union Peugeot n° 102/103

Le Trait d’Union Peugeot n° 102/103 – avril/mai 1938 page 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elégante et fiable, la 202 est présentée dans les catalogues publicitaires comme la voiture populaire de tous les Français, avec près de 20 000 exemplaires vendus en 1938. Malgré un manque de puissance, elle est économique et robuste. Entraînée par un moteur 4 cylindres en ligne, elle peut atteindre les 100 km/h en vitesse de pointe. Déclinée en plusieurs versions, elle sera produite à Sochaux à plus de 104 000 unités de janvier 1938 à juillet 1949 (avec une interruption pendant la Seconde Guerre mondiale) puis sera remplacée par la 203.