Accueil > Dossiers >1988 – 2018 : la Peugeot 905 et le prototype Citroën ACTIVA vus par la presse interne de l’époque

1988 – 2018 : la Peugeot 905 et le prototype Citroën ACTIVA vus par la presse interne de l’époque

Publié le 18 décembre 2018

Pour finir notre année sur le thème des anniversaires des modèles vus au travers de la presse interne nous vous proposons deux véhicules particuliers : la Peugeot 905 et le prototype Citroën ACTIVA.

En 1988 le ‘projet 905’ est lancé par Jean Todt, directeur des équipes de Peugeot Talbot Sport (PTS). Décision prise afin de poursuivre l’aventure sportive de la marque dans le cadre du championnat d’endurance du groupe C, dont les nouvelles règles remettent tous les constructeurs au même niveau d’expérience.

La 905 Evolution 1 est officiellement dévoilée sur le circuit de Magny Cours le 4 juillet 1990 et fait partie des modèles d’exposition au salon de l’automobile de Paris cette même année.

PSA Communication n° 22

PSA Communication n° 22 – 4ème trimestre 1990 – couverture

Ce premier modèle participe à une première course en septembre 1990 et suite à des débuts difficiles va très vite connaitre des évolutions en profondeur pour passer à la version 905 Evolution 1 bis dont la partie la plus visible est l’aileron arrière.

PSA Communication magazine n° 164

PSA Communication magazine n° 164 – Mai 1991 – 4ème de couverture

 

 

 

 

La première victoire de la 905 a lieu sur le circuit Suzuka au Japon le 14 avril 1991.

 

 

 

 

 

Communication magazine n° 174

Communication magazine n° 174 – Mai 1992 – 4ème de couverture

 

 

 

 

Ensuite la 905 va s’affirmer pour finir seconde au classement du championnat du monde en 1991. L’année 1992 sera celle de toutes les victoires avec cinq manches remportées dont les 24 heures du Mans et la première place au championnat du monde avec une avance confortable.

 

 

 

 

 

L’année 1993 sera particulière puisque la nouvelle 905 Evolution 2 ne participera à aucune course suite à l’annulation du championnat du monde mais le travail fait sur son moteur servira pour la conception du moteur Peugeot V10 de la future F1. Quant à la 905 Evolution 1 une version ‘ter’, avec quelques aménagements tel une nouvelle boite de vitesse, voit le jour qui permettra à la 905 de terminer sa carrière sur un triomphante lors des 24 heures du Mans 1993 avec les trois voitures engagées au trois premières places.

  • 905 Evolution 1
    905 Evolution 1

Pour le groupe PSA et notamment les services de recherche et développement, le travail effectué sur ces modèles de compétition est un véritable atout pour la conception des modèles de série. La 905 est le prétexte pour aborder ce sujet dans le bulletin interne PSA Communication magazine de juin/juillet 1991

Communication magazine n° 165

Communication magazine n° 165 – Juin Juillet 1991 – pages 12 et 13

 

 

 

 

 

 

 

 

Communication magazine n° 165

Communication magazine n° 165 – Juin Juillet 1991 – pages 14 et 15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre second modèle présenté ce mois-ci est le prototype Citroën ACTIVA.
Le bulletin d’information mensuel ‘Traction 2000’, destinée au réseau, fait sa une de l’automne 1978 avec la présentation du nouveau modèle Citroën Activa, devant préfigurer l’automobile du futur. Ce véhicule est présenté au salon de l’automobile de Paris de 1988. L’ambition affichée par Citroën est d’améliorer la maîtrise du comportement routier, l’aérodynamisme et les agréments de conduite et de sécurité. L’Activa comprend notamment quatre roues directrices, une suspension active pneumatique et un puissant moteur V6 de 200 chevaux.

En avant n°70

DOS2016ECR-00138 – Septembre 1988, page X

 

Afin de réussir cette stratégie, Citroën présente ce prototype d’étude : c’est une berline constituant la synthèse des recherches et des analyses conduites par les groupes d’étude. Elle offre un mariage entre deux technologies-clés de la marque aux chevrons : l’hydraulique haute pression et l’électronique embarquée. La suspension qui équipe le prototype est ainsi entièrement gérée par l’électronique. Plusieurs commandes pour le confort de la conduite sont également activées électroniquement : réglage des sièges, ouverture des portes, détecteurs de proximité, équipement téléphonique…

Traction 2000 n° 155

Traction 2000 n° 155 – Septembre 1990 – pages 8 et 9

 

Mondial

Mondial – Octobre 1990 – page 2

 

L’année 1990 verra la sortie d’une nouvelle version de l’Activa présentée lors du mondial de l’automobile : l’Activa II. Ce prototype entend encore améliorer la tenue de route et le confort, cette fois-ci en version coupé.
Elle réemploie plusieurs composants utilisés avec succès sur la XM l’année précédente : la suspension hydractive couplée avec un système antiroulis, un moteur plus puissant et le système d’affichage tête haute projeté.
En outre, son tableau de bord intègre une interface simple et un écran multifonctions, compatible avec un ordinateur.

La direction de la marque ne se résoudra toutefois pas à en lancer la production.